news

« Toutes les directions départementales du MTPTC du pays sont  équipées… »,  affirme Jovenel Moïse

« Toutes les directions départementales du MTPTC du pays sont équipées… », affirme Jovenel Moïse

« Toutes les directions départementales du MTPTC du pays sont équipées… », affirme Jovenel Moïse
C’est en plein air, à l’avenue de la République où est logé le Palais national, que le président de la République Jovenel Moïse a organisé, mardi, la cérémonie de remise de matériel, notamment des engins lourds, à des directions départementales du ministère des Travaux publics, Transports et Communication (MTPTC). Il s’agit, pour le chef de l’État, d’équiper tous les départements d’outils devant leur permettre de réaliser un ensemble de travaux dans l’intérêt de la population.

Jusque dans la matinée de ce mardi, deux usines d’asphalte, trois usines d’agrégat, une usine à beton, trois excavatrices, vingt Nissan Patrol étaient encore exposés à l’avenue de la République, au cœur du Champ de Mars. Ce matériel sera réparti à travers les différents départements. « Ils coûtent plusieurs dizaines de milliers de dollars », a simplement lâché, l’air enthousiaste, le président Jovenel Moïse sans donner davantage de précisions.

Ce matériel devra favoriser une redynamisation du ministère des Travaux publics, Transports et Communication (MTPTC), explique Jovenel Moïse, se réjouissant du fait que « toutes les directions départementales du pays sont équipées… » Le chef de l’État n’a pas manqué de tacler le Parlement qui avait retourné le budget 2018-2019, lequel avait augmenté le fonds visant le renforcement de la décentralisation dudit ministère.

Des usines partout dans le pays…

Le président est revenu sur l’installation d’une usine de production d’asphalte favorisant les travaux réalisés sur les routes de Camp-Perrin, des Cayes, de Jéremie. Une autre installée au niveau de l’Acul, située entre carrefour Joffre Gros-Morne et Port-de-Paix. Jovenel Moïse souligne que cette usine a fait l’objet de plusieurs tentatives d’incendie. Toutefois, elle a été protégée par des citoyens dont il salue le courage.

Une usine sera installée dans la commune de Roseaux pour faciliter des travaux sur un ensemble de routes dans la région. Les départements du Centre, de l’Artibonite disposeront également de leurs propres usines pour exécuter différents travaux de construction de canaux d’irrigation, annonce le premier mandataire de la nation. « Les usines sont arrivées, mieux vaut tard que jamais », se félicite Jovenel Moïse.

Avant de les envoyer dans le département de l’Artibonite, le matériel devra servir à exécuter des travaux de curage à Cité Soleil et dans le quartier de Solino, s’est engagé le président, qui en profite pour inviter la population à se démarquer des gens qui montrent la voie de la violence. Selon M. Moïse, la voie du changement surgira lorsque les Haïtiens décideront de se mettre ensemble. « Les gens qui vous incitent à la violence ne vous aiment pas. S’ils vous aimaient, ils ne vous obligeraient pas à mettre le feu à un équipement payé à partir de l’argent du contribuable… », affirme le président.

Ils se sont donné à fond pour livrer un bon travail…

Durant les semaines de « peyi lòk », plusieurs opérateurs, notamment des chauffeurs travaillant pour le ministère de l’Intérieur, sont sortis victimes de plusieurs attaques de la part de certains individus. Le président Moïse a salué leur courage, félicitant le travail accompli par le corps du génie des Forces armées d’Haïti ainsi que les forces de l’ordre qui se sont battus pour arriver à débloquer la situation.

En dépit de tous les dangers rencontrés sur leur chemin, les opérateurs se sont évertués à faire au mieux leur travail, a salué, de son côté, le ministre des Travaux publics, Transports et Communication, Fritz Caillot. « Certains ont reçu des projectiles, des jets de pierres. Des camions ont été attaqués, voire incendiés… » déplore le ministre, évoquant les conditions difficiles de travail. « Je ne peux pas faire des interventions sans le matériel… », argue-t-il.

Lancement de l’opération « Pote kole » dans la région métropolitaine

Cette cérémonie a été aussi l’occasion pour Jovenel Moïse et Fritz Caillot pour annoncer l’opération baptisée « Pote kole ». Il s’agit d’un ensemble de travaux qui devront être réalisés dans les quartiers défavorisés, où certains canaux seront curés. Avec cette opération, les responsables devront aborder le problème d’insalubrité de la région métropolitaine, selon les responsables.

radiotrans

December 18th, 2019

No comments

Leave a Reply